Accueil Blog A la une 10 actions clés pour prévenir et accompagner la perte d’autonomie de nos Gramouns
10 actions clés pour prévenir et accompagner la perte d’autonomie de nos Gramouns

10 actions clés pour prévenir et accompagner la perte d’autonomie de nos Gramouns

Les défis rencontrés quotidiennement par les personnes âgées parviennent souvent tardivement aux services sanitaires et sociaux. Pourtant, des mesures simples existent et peuvent être suggérées à la personne concernée et à son entourage. 
Explorez 10 actions fondamentales visant à apporter un soutien précoce à nos gramouns et à préserver leur autonomie.

1. Maintenir une activité physique régulière

Encouragez la pratique d’une activité physique adaptée aux capacités de la personne âgée afin de préserver sa mobilité, renforcer sa santé et prévenir d’éventuelles chutes.
Le site Sport-Santé Bien-Être répertorie les créneaux d’activités sportives bénéfiques pour la santé, accessibles à proximité sur l’ensemble de l’île.
Trouver une activité – SSBE.re

2. Adopter une alimentation équilibrée et adaptée

Sensibilisez à l’importance d’une alimentation équilibrée, adaptée aux besoins nutritionnels spécifiques des seniors, afin de préserver leur vitalité.
Cette sensibilisation s’opère à travers l’éducation thérapeutique du patient, une approche centrée sur la personne qui vise à répondre à ses besoins et à promouvoir son autonomie alimentaire particulièrement en cas de maladie chronique.
Une initiative notable dans ce domaine est celle proposée par ETP La Réunion. (Éducation thérapeutique du patient à La Réunion – ETP La Réunion – Éducation thérapeutique du patient – La Réunion (etp-lareunion.re)

Par ailleurs, des ressources en ligne peuvent également être explorées pour enrichir cette sensibilisation :

  • Pilonpilé.re : Un site offrant des idées de recettes mettant en valeur les fruits et légumes locaux, un calendrier de saisonnalité, ainsi que des informations nutritionnelles détaillées sur certains produits.
    Des vidéos tutoriels sont également disponibles pour la préparation de certains fruits et légumes.
  • Masanté.re : Dans la section « nutrition » de la catégorie « vie quotidienne », ce site propose des vidéos présentant des recettes rapides, des articles et des vidéos sur la nutrition et la santé.
  • IREN (Institut Régional d’Éducation Nutritionnelle) : Bien que leur site soit en cours de construction, l’IREN propose déjà une bibliothèque d’informations sur les brèdes, couvrant des aspects agronomiques et nutritionnels.
  • En encourageant l’accès à ces plateformes, vous contribuez à fournir des informations complètes et accessibles, renforçant ainsi la conscientisation sur l’importance d’une alimentation adaptée et équilibrée pour la santé des personnes.

3. Réaliser un contrôle médical régulier

Encouragez la réalisation de bilans médicaux réguliers afin de détecter rapidement d’éventuels problèmes de santé et d’adopter des mesures préventives.
Dans cette perspective, une
consultation gériatrique peut être envisager lorsqu’il n’y a pas de troubles cognitifs. Si des troubles sont présents, une consultation mémoire (Annuaire – DAC La Réunion – Dispositif d’Appui à la Coordination (dac-lareunion.re) peut confirmer ou infirmer ces éventuels troubles.
Parallèlement, dans le Sud de l’île, le programme ICOPE offre la possibilité de vieillir en bonne santé grâce à un test simple évaluant les capacités visuelles, nutritionnelles, auditives, émotionnelles, mnésiques et de mobilité.
Ce test peut être effectué individuellement, en compagnie d’un proche ou avec un professionnel de la santé.
À la suite de l’évaluation, une prise en charge personnalisée peut être suggérée.

4. Faire de la stimulation cognitive

Encouragez des activités stimulantes pour le cerveau, comme des jeux, des lectures ou des puzzles, afin de prévenir les troubles cognitifs par le biais du programme Atout Age qui propose des ateliers gratuits sur la mobilité, la nutrition, l’habitat et la mémoire.

5. Avoir du soutien psychologique

Encouragez les personnes âgées vers des dispositifs de soutien psychologique afin de faire face aux changements émotionnels liés au vieillissement.
Les associations jouent un rôle fondamental en proposant des activités thérapeutiques, des échanges téléphoniques et des sorties.
Un exemple concret de cet engagement est fourni par l’association SOS Gramounes Isolés ) (Annuaire – DAC La Réunion – Dispositif d’Appui à la Coordination (dac-lareunion.re).
Afin de découvrir les différentes associations disponibles, nous vous encourageons à vous renseigner auprès des maisons des associations des communes où résident les personnes.
Ces structures locales peuvent fournir des informations précieuses sur les services de soutien psychologique adaptés aux besoins des personnes âgées, favorisant ainsi leur bien-être émotionnel.

6. Faire aménager le domicile

Identifiez les aménagements nécessaires à réaliser à domicile afin d’anticiper les difficultés liées à la perte d’autonomie, tels que l’installation de rampes, de barres d’appui, et autres dispositifs adaptés.
Les personnes âgées peuvent bénéficier d’aides destinées à améliorer leur habitat, grâce aux soutiens du conseil départemental, de la région Réunion, de la DEAL, ainsi que de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) Guide des aides sociales V140423.pdf (dac-lareunion.re).
En complément, la CGSS offre une assistance à l’habitat, intervenant spécifiquement dans la prévention des chutes et des accidents domestiques, voire contribuant au financement de l’acquisition d’aides techniques.
De même, depuis le 1er janvier 2024, MaPrimeAdapt, une nouvelle aide unique dédiée à l’adaptation des logements à la perte d’autonomie, est désormais disponible.
Par ailleurs, l’orientation vers un.e ergothérapeute peut être bénéfique, car ce professionnel peut vous aider à identifier vos besoins spécifiques et vous recommander les aménagements les plus adaptés à votre situation.
Ces interventions sont des maillons essentiels favorisant le maintien à domicile des personnes les plus fragiles. Au-delà du domicile, des alternatives existent pour permettre aux personnes âgées de vivre plus sereinement.
Celles-ci incluent la possibilité de résider en résidence senior, dans une maison des accueillants familiaux (MAF) ou en famille d’accueil (Annuaire – DAC La Réunion – Dispositif d’Appui à la Coordination (dac-lareunion.re) offrant ainsi des solutions diversifiées pour répondre aux besoins individuels de chacun.

7. Eduquer les aidants

Proposez des formations aux aidants familiaux pour les doter des compétences nécessaires dans l’accompagnement quotidien des personnes âgées.
Le GIPSAP (Annuaire – DAC La Réunion – Dispositif d’Appui à la Coordination (dac-lareunion.re) propose des dispositifs de soutien et d’accompagnement : café des aidants, formations, matinées santé, kaz grand’R.
Le GIP SAP organise des ateliers et formations gratuites.

8. Garantir la sécurité des personnes âgées

Intégrez des technologies d’assistance telles que les dispositifs de détection de chute ou les systèmes d’alerte afin de garantir la sécurité des personnes en situation de vulnérabilité.
La téléassistance émerge comme une solution fiable permettant de demeurer à domicile en toute sécurité.
Des entreprises comme Nouléla Assistance, Veille À Nous, Teleassistance Réunion, Hestia, et bien d’autres, proposent des dispositifs novateurs répondant à ces besoins spécifiques.

9. Maintenir des liens sociaux

Pour certains, le tissu familial peut se désagréger, entraînant ainsi un sentiment d’isolement et de solitude.
Favorisez la création et le maintien d’un réseau social actif afin de prévenir l’isolement, en favorisant des activités sociales et des rencontres régulières.
Les clubs du 3ème âge en sont un excellent moyen de prévention.
Dans cette dynamique, le service impulsion gérontologique (ORIAPA)(Annuaire – DAC La Réunion – Dispositif d’Appui à la Coordination (dac-lareunion.re)  propose des accompagnements individuels et des actions collectives axées sur les loisirs, le bien-être, l’accès au droit et la prévention.
Par ailleurs, les liens sociaux et intergénérationnels, qui faisaient partie intégrante du quotidien actif, peuvent être maintenus grâce à l’initiative de jeunes en service civique solidarité séniors.
Ces jeunes peuvent offrir des appels téléphoniques ou des visites de convivialité, une démarche proposée par Unicités et SC2S par l’Association redonne un sourire et d’autres acteurs engagés dans la solidarité intergénérationnelle (CCAS…)

 

10. Coordonner des intervenants

Mettez en place une coordination efficace entre les divers intervenants du secteur de la santé afin d’assurer une prise en charge complète et cohérente.
En cas de complexité de la situation, le DAC La Réunion peut venir en appui. 

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Contact

Abonnez-vous à notre newsletter

© 2022 Dac La Réunion - Tous droits réservés