Accueil Blog A la une Vie du DAC : Exploration des différents métiers au sein du DAC 
Vie du DAC : Exploration des différents métiers au sein du DAC 

Vie du DAC : Exploration des différents métiers au sein du DAC 

Lorsque nous évoquons le DAC La Réunion, notre pensée se tourne naturellement vers l’accompagnement des personnes. Mais ce que nous oublions parfois, ce sont les personnes qui opèrent au sein du dispositif, jouant un rôle essentiel dans la réalisation de ses missions. Découvrez les différents métiers qui confèrent au DAC un rôle clé dans la gestion des parcours de santé complexes.

Accueil : les bienveillantes

  • Les assistantes de parcours
Au premier plan de l’accueil, les assistantes de parcours orchestrent l’interface téléphonique et l’analyse des besoins. Elles assurent la mission « Information et Orientation » vers les ressources du territoire. Pour les demandes d’orientations, elles effectuent les transmissions nécessaires au sein de l’équipe, en particulier à la régulation et aux référents de parcours puis créent le dossier informatisé des bénéficiaires. Leur implication garantit que chaque demande soit traitée de manière efficace et coordonnée. Elle contribue également à l’actualisation de l’annuaire.

"Ce qui me motive dans mon métier, c'est la collaboration au sein de l'équipe, le contact téléphonique avec les professionnels et les usagers, ainsi que la possibilité, dans certains cas, de répondre à leurs demandes. J'apprécie également l'opportunité de développer constamment mes compétences en particulier en ce qui concerne l’offre du territoire grâce à la mise à jour régulière de l'annuaire".

  • L’équipe de régulation
Au cœur du DAC, l’équipe de régulation représente une composante indispensable du dispositif. Formant un binôme sanitaire et social indissociable, cette équipe réalise une analyse multidimensionnelle des situations compliquées, en complément des informations fournies par les assistantes de parcours. Leur rôle va au-delà de l’analyse, incluant le maintien du lien partenarial, l’orientation, le conseil aux usagers et aux professionnels. Dotée d’une capacité d’écoute active, d’empathie, de discernement et d’une dose généreuse de patience, l’équipe de régulation apporte une contribution inestimable chaque jour.

"Chaque jour est valorisant, chaque jour est différent. Vive la régulation, régulation power !"

Coordination des parcours : les déterminés

  • Les référents de parcours

Les référents de parcours incarnent l’intervention personnalisée au sein du dispositif. Leur mission consiste à évaluer la situation et les besoins de la personne puis à proposer des plans d’accompagnement uniques, adaptés au projet de vie de chaque personne. Les besoins et les ressources de chaque individu sont différent formant une mosaïque d’aspects à considérer.

"Notre adaptabilité à tous les niveaux, symbolisée par l'analogie du « couteau suisse », reflète la diversité permanente de notre métier ».

« Chaque jour est l’occasion réelle d’apprendre sur des plans divers. Que ce soit en matière de partenariat, de connaissance des dispositifs, ou de découverte de pathologies, aucune journée ne ressemble à une autre. Cette diversité permanente constitue l’une des facettes les plus appréciables de ce métier ».

  • Les cadres de santé

Elles s’assurent de la mise en œuvre de l’appui à la coordination des parcours complexes pour les personnes et les acteurs des secteurs sanitaire, social et médico-social. Leur responsabilité principale est de promouvoir l’information, l’orientation et la coordination dans une approche globale et personnalisée. Plus précisément, elles sont chargés de superviser l’équipe des référents de parcours, garantissant ainsi la qualité de l’accompagnement individuel et collectif des bénéficiaires. En parallèle, elles assument des missions spécifiques et transversales.

"Etant donné les subtilités inhérentes aux activités singulières du DAC, on pourrait imaginer une recette spéciale relevant d’une cuisine HVA, à Haute Valeur Ajoutée humaine, consacrant le temps des mets :

-Mets-toi en phase permanente. Il s’agit de relationnel à dose forte. Une bonne pincée fera l’affaire.

-Mets-y de la persévérance. L’huile de coude est une valeur sûre. Il est connu que « l’en faire » est pavé de bonnes intentions ! Il s’agit de garantir la qualité du service rendu.

-Mets-y de l’empathie. Les graines de cette plante ont besoin de mijoter à chaleur douce et constante.

-Mets-toi à l’écoute, activement, les sens en éveil pour ajuster si nécessaire, rectifier les proportions et donner du sens à ton travail.

-Mets-toi en mesure de communiquer pleinement afin de dissiper les zones d’incertitude, apporter la cohésion.

-Mets-y de la bonne humeur et de la bienveillance dans ton agir. Il y a lieu de réenchanter le monde."

  • Les médecins coordonnateurs

L’appui au parcours, l’une des réponses apportées par le DAC repose sur une réflexion pluriprofessionnelle. Les médecins coordonnateurs contribuent grâce à leur formation initiale et à leur expérience, à offrir une réponse pluriprofessionnelle aux situations compliquées. Ils œuvrent à établir des ponts entre les mondes du social, médico-social et sanitaire. Par ailleurs, cette participation à l’appui au parcours individuel, permet de nourrir les réflexions plus globales traité en coordination territoriale.

"Je viens en soutien de mes collègues lorsqu'il s'agit de mobiliser mes confères. Qu'ils exercent en libéral ou en institution, je tente de les éclairer sur les enjeux médicaux et des limites que peuvent avoir les médecins dans notre système de soins".

L’animation territoriale : les visionnaires

Les cheffes de projet interviennent activement dans la mission de coordination territoriale du DAC, spécifiquement axée sur la structuration des parcours et l’animation territoriale. Elles se consacrent à identifier les facteurs entravant les parcours de santé, ce qui contribue à la définition de plans d’actions visant à corriger ces points de blocage et à répondre de manière optimale aux besoins identifiés. Concrètement, à travers leurs actions, elles encouragent l’interconnaissance entre les professionnels en organisant des événements et en animant des groupes de travail thématiques. Pour soutenir la pratique des professionnels et améliorer la compréhension de l’offre, elles conçoivent et mettent en œuvre des outils dédiés aux parcours de santé, tels que le guide des aides pour les personnes âgées ou le livrable sur les dispositifs de coordination à La Réunion. En outre, elles participent activement à des réflexions régionales sur la structuration des parcours de santé telles que les CPTS, l’ARS et le C360. Enfin, elles recensent et analysent les principales sources de ruptures dans les parcours afin de travailler, avec les acteurs, à une évolution des pratiques et de l’offre sur le territoire.

"Ce qui nous anime dans cette mission c'est l'animation du réseau, les liens que nous créons avec nos partenaires, l'impulsion qui se dessine ensemble autour de projets, d'outils, d'événements".

Communication : les éclairantes

En charge des « écrits du DAC », la chargée de projet éditorial influence la stratégie globale de communication éditoriale du dispositif. En collaborant étroitement avec les différents services, elle veille à promouvoir de manière claire et attractive les missions et services du DAC. Cette mission englobe la gestion du blog, la création de contenus de la newsletters, le développement du site internet et la présence sur les réseaux sociaux. Parallèlement, elle travaille à accroître la lisibilité des ressources du territoire en structurant l’annuaire et veille à sa visibilité tant en interne qu’en externe. Pour mener à bien ces missions, elle est soutenue par la responsable communication ainsi qu’une assistante, toutes deux ayant des missions étendues sur l’association Etap Santé.

"Ce qui m’anime au quotidien dans ce métier, c’est la diversité des tâches, la liberté créative qu’il offre et surtout l’influence tangible sur la communication du dispositif".

Direction : l’art de diriger au cœur de la coordination

La direction au sein d’un Dispositif d’Appui à la Coordination (DAC) joue un rôle central dans la définition de la stratégie, la coordination des activités et la gestion globale du dispositif. Au-delà des missions quotidiennes, la direction du DAC anticipe les besoins du territoire avec une vision prospective.
En somme, les métiers du DAC se révèlent être bien plus qu’une simple coordination. Ce sont des passions, des défis, et des engagements au service de la santé et du bien-être. Chaque professionnel est un protagoniste dans cette saga des parcours complexes, contribuant ainsi à rendre ces parcours plus fluides.
Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Contact

Abonnez-vous à notre newsletter

© 2022 Dac La Réunion - Tous droits réservés